Musique en Harmonie

 

Sur ce site vous trouverez

Des articles liés à
votre activité favorite

Des ressources
Des partitions

Un annuaire de 1400 liens

Des outils de communication

Et plus encore ...

Texte à méditer :  Dans le monde affairiste du show business, il n'est pas nécessaire d'être bon musicien pour bien connaître la musique.  Pierre Dac
Texte à méditer :  Je ne suis pas Musicien, mais j'aime la musique de passion; si un air me touche, s'il m'amuse, je l'écoute avec délice, je n'examine pas si la musique est Française ou Italienne; je crois même qu'il n'y en a qu'une.  Carlo Goldoni
Texte à méditer :  Que tu deviennes professeur, savant, ou musicien, aie le respect du «sens», mais ne t'imagine pas qu'il s'enseigne.  Hermann Hesse
Texte à méditer :  Pour faire un mauvais musicien, il faut au moins cinq ans d'études. Tandis que pour faire un mauvais comédien, il faut à peine dix minutes.  Coluche
Texte à méditer :  Le musicien est quelqu'un à qui l'on peut s'en remettre pour dispenser de l'apaisement à son prochain, mais il est aussi un rappel de ce qu'est l'excellence humaine.  Yehudi Menuhin
Texte à méditer :  Dans la hiérarchie artistique, les oiseaux sont les plus grands musiciens qui existent sur notre planète.  Olivier Messiaen
Texte à méditer :  La musique met l'âme en harmonie avec tout ce qui existe.  Oscar Wilde
Texte à méditer :  Le vase donne une forme au vide, et la musique au silence.  Georges Braque
Texte à méditer :  À quoi bon fréquenter Platon, quand un saxophone peut aussi bien nous faire entrevoir un autre monde ?  Emil Michel Cioran
Texte à méditer :  Sans la musique, la vie serait une erreur.  Friedrich Nietzsche
Texte à méditer :  On ne vend pas la musique. On la partage.  Leonard Bernstein
Texte à méditer :  Plus on s'y connaît en musique, moins on est capable d'en dire quelque chose de valable.  Patrick Süskind
Texte à méditer :  L'opéra est l'opéra, la symphonie est la symphonie, et je ne crois pas qu'il soit beau de faire danser l'orchestre.  Giuseppe Verdi
Texte à méditer :  La messe de l'amour, - on dirait que la musique est cela pour la femme.  Edmond et Jules de Goncourt
Texte à méditer :  Il n'y a pas de musique plus agréable que les variations des airs connus.  Joseph Joubert
Texte à méditer :  La musique est une révélation plus haute que toute sagesse et toute philosophie.  Ludwig van Beethoven
Texte à méditer :  La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence.  Miles Davis
Texte à méditer :  La musique, la plus belle religion du monde où on ne menace ni ne promet.  Minou Drouet
Texte à méditer :  Le jazz, c'est ce qui nous permet d'échapper à la vie quotidienne.  Stéphane Grappelli
Texte à méditer :  La musique mérite d'être la seconde langue obligatoire de toutes les écoles du monde.  Paul Carvel
Texte à méditer :  La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée.  Platon
Texte à méditer :  La beauté de la musique - comme celle de la lumière - est celle de la rapidité, de la mobilité, de l'insaisissable.  Jean-Michel Jarre
Texte à méditer :  Vous n'avez pas besoin d'un cerveau pour écouter de la musique.  Luciano Pavarotti
Texte à méditer :  La musique doit humblement chercher à faire plaisir, l'extrême complication est le contraire de l'art.  Claude Debussy
Texte à méditer :  Les personnes qui ne donnent pas une seule chance à la musique de changer le monde sont celles qui n'aiment pas la musique.  Ben Harper
Texte à méditer :  La musique chasse la haine chez ceux qui sont sans amour. Elle donne la paix à ceux qui sont sans repos, elle console ceux qui pleurent.  Pablo Casals
Texte à méditer :  Notre époque ne fait plus de musique. Elle camoufle par du bruit la solitude des hommes en leur donnant à entendre ce qu'elle croit être de la musique.  Jacques Attali
Texte à méditer :  Ce n'est pas tout à fait exact que la musique adoucit les moeurs. Je crois même que l'harmonie, un peu en excès, amène l'homme le mieux constitué à un état d'hébétude et de gâtisme tout à fait folâtre.  Alphonse Allais
Vous êtes ici :   Accueil » Le basson
Recherche
 
Fermer
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://musique-harmonie.fr/data/fr-articles.xml

Le basson

Le basson est un instrument de musique de la famille des bois, qui apparaît à la fin du XVIe siècle en Italie sous le nom fagotto.

Basse et ténor de la famille du hautbois grâce à son étendue de plus de 3 octaves, il est formé d'un long tuyau de perce conique en bois précieux (Erable, palissandre...) d'environ 2m50 replié sur lui-même, que l'instrumentiste tient sur le côté droit, le bonnet (6), orienté vers le haut. La petite branche (3) et la grande branche (5) sont reliées entre elles par une culasse (4) en forme de U très serré. L'anche double (1) est fixée au bout d'un court tuyau de métal également conique appelé bocal (2).

Histoire du basson

Les origines du basson sont très anciennes. Les instruments à anches doubles ont surtout été utilisés dans la civilisation égyptienne, au Moyen-Orient ainsi qu'en Asie. Mais il faut attendre le Moyen âge pour retrouver des traces des ancètres du basson, nommé la douçaine.

Le basson de 1550 à 1700

Bassons vers 1600

Jusqu'en 1650, un grand nombre d'instruments différents coexistent, sans pour autant posséder de noms précis ni appartenir à des catégories bien définies. Cependant, la première référence au basson remonte en 1602, en Italie, où on l'appelle alors fagotto.

Il est probable que le nom de fagot provienne du fait que les « deux morceaux de bois sont liés et fagottés ensemble » (Marin Mersenne). Quant au mot basson, il viendrait de "basse" ; l'encyclopédie de Diderot mentionne le terme « basson de hautbois ».

A cette époque, il existe plusieurs tailles d'instruments. Les instruments les plus graves peuvent atteindre plus de trois mètres de long. Ils sont difficiles et malaisés à manipuler et à jouer. Les facteurs ont alors l'idée de relier deux branches accolées en parallèle à l'aide d'un tuyau afin de diminuer la longueur de l'instrument.

Les perces sont très rudimentaires et les emplacements des trous sont définis sans calculs précis. Le système de clétage n'existe pas encore : les trous sont fortement écartés et ne tombent pas sous les doigts. Les différentes transformations du basson vont s'effectuer en plusieurs étapes.

Le basson de 1700 à 1785

C'est au cours du XVIIIe siècle que le rôle de soliste du basson est important. De nombreuses sonates et concertos sont écrits à cette époque. Antonio Vivaldi, par exemple, lui consacre près de quarante concertos. Durant cette période, le basson évolue peu. Le clétage n'est pas encore inventé mais on commence à réfléchir à son évolution et à imposer la main droite en bas et la main gauche en haut, laissé alors au choix du musicien.

A la fin du XVIIIe siècle Thieriot Prudent est célèbre en France dans la facture des bassons. Il réalise de nombreuses recherches afin d'améliorer l'instrument pour lui donner plus de puissance et améliorer ses défauts. Prudent se situe à l'époque charnière entre baroque et classique et les premières grandes modifications de l'instrument.

Le basson au XIXe siècle (à partir de 1785)

Basson vers 1870

Le XIXe siècle est assurément la grande époque de la facture des instruments à vent.

De trés nombreux facteurs procédent à des modifications de l'instrument. Cependant, l'évolution de l'instrument est freinée par les musiciens eux-mêmes. En effet, il existe une certaine pesanteur naturelle qui défavorise les changements trop radicaux. Les musiciens savent combien de temps et de travail nécessite un changement de doigtés.

C'est à cette époque que commence la différenciation entre les deux systèmes.

Le basson aujourd'hui

Fagott moderne

Aujourd'hui, il existe deux types de bassons : le basson français et le basson allemand (aussi appelé fagott).

Principales différences entre les deux instruments :

  • le bois utilisé : le basson français est en palissandre de Rio, le basson allemand (système Heckel) en érable verni,
  • la perce est un peu plus large et plus régulière chez le basson allemand,
  • le clétage et les trous ne sont pas conçus de la même façon, beaucoup de doigtés différent,
  • l'anche est gougée, taillée et effilée différemment.

Deux marques coexistent pour le basson français : Buffet-Crampon et Selmer.

Heckel, Püchner, Moosmann, Schreiber, Adler, Mönnig, Sonora, Hüller, Amati, Fox et Yamaha comptent parmi les principaux fabricants de fagotts.

le luthier français Yannick Ducasse a créé en 2008 un instrument destiné aux jeunes enfants qui pourront désormais commencer le basson dès l'âge de cinq ans et sur le système de leur choix.

Progressivement et particulièrement ces dernières années, le système allemand s'est installé dans le monde entier, même en France et dans certains pays latins, où le basson français était fortement implanté.

Le basson allemand semble alors plus fiable et plus facile à jouer dans le grave. De plus, avec l'internationalisation du monde de la musique et donc la recherche d'un son orchestral uniforme, certains chefs d'orchestres préfèrent le basson allemand, car le timbre de ce dernier est plus rond et se fond donc mieux à la masse orchestrale. Aujourd'hui, le conflit entre les deux systèmes semble s'être calmé, et les deux instruments cohabitent, lorsque le basson allemand n'est pas en position de monopole. La France est l'un des rares pays à proposer la spécialisation sur les deux instruments. Le basson français a eu un illustre représentant en la personne de Maurice Allard. Il faut préciser que le basson français est très apprécié pour les concertos même si le basson allemand système Heckel est préféré pour sa facilité d'émission. Ce qui veut dire qu'il est plus facile de jouer fort et de maîtriser le son.

A propos de la pratique actuelle du basson, il faut parler d'un retour au basson baroque qui est encore très enseigné et mis en avant.

(Source: wikipedia.org - copyright les auteurs - article sous GFDL)

Glossaire

Période baroque

Le baroque couvre une grande période dans l’histoire de la musique. Il s’étend du début du XVIIe siècle environ au milieu du XVIIIe siècle, de façon plus ou moins uniforme selon les pays considérés. De façon nécessairement schématique, l’esthétique et l’inspiration baroques succèdent à celles de la Renaissance et précèdent celles du classicisme.

Buffet-Crampon

Buffet-Crampon est une entreprise française crée en 1825, spécialisée dans la fabrication d'instruments à vent (clarinettes, saxophones, hautbois et bassons ) située à Mantes-la-Ville (Yvelines).
En association avec le clarinettiste virtuose Hyacinthe Klosé, la maison Buffet-Crampon est à l'origine de l'adaptation à la clarinette du système de clefs et anneaux mobiles imaginé par Theobald Boehm pour la flûte.
Ce système, breveté en 1843, est à l'origine de la clarinette "système Boehm" moderne, qui s'est imposée en France et dans la plupart des pays, à l'exception notable de l'Allemagne et de l'Autriche, fidèles au "système Oehler".
Buffet-Crampon a acquis une position de leader mondial de la clarinette, particulièrement reconnu pour les instruments de qualité professionnelle.
En 2006, la société a racheté la société Antoine Courtois, manufacture française de cuivres (trompettes, tubas) située à Amboise ainsi que la société Besson (euphoniums, cornets).

logo_buffetcrampon.gif

Période classique

La Musique dite « Classique » recouvre par convention la musique écrite entre la mort de Johann Sebastian Bach soit 1750 et le début de la période romantique, soit les années 1820. Par extension, on appelle « musique classique » toute la musique savante européenne, de la musique de la Renaissance à la musique contemporaine. Il convient donc de bien dissocier la musique de style classique, dont les compositeurs phares sont Joseph Haydn, Wolfgang Amadeus Mozart, Ludwig Van Beethoven et Christoph Willibald Gluck, et la musique classique opposée à la musique populaire, en Occident ou ailleurs (on parle de « Musique classique indienne », par exemple).

L'octave en musique

L'éthymologie du mot octave vient de la musique : il faut huit notes pour avoir une fréquence deux fois plus haute.
En effet, pour jouer un la au diapason, il faut produire une fréquence de 440 Hz ; pour jouer un la une octave au-dessus, il faut produire une fréquence de 880 Hz, c'est-à-dire, exactement le double.
En musique, une octave est l’intervalle séparant deux sons dont la fréquence fondamentale de l'un vaut le double de la fréquence de l'autre. Divisée en plusieurs sous-intervalles, elle permet de définir les gammes.

Henri Selmer

Selmer est le premier fabricant français d'instruments à vent (clarinettes, saxophones, cuivres) située à Mantes-la-Ville (Yvelines).
Fondée en 1885 par Henri Selmer, cette entreprise s'est implantée à Mantes-la-Ville en 1919. Elle produit environ 22 000 instruments par an, dont 80 % de saxophones, et plus de 100 000 becs de saxophone et clarinette.
Henri Selmer qui était un clarinettiste renommé,  a d'abord fabriqué des anches dans son atelier situé à Montmartre, puis a fabriqué des clarinettes qui se sont vendues aux États-Unis où son frère, Alexandre, également clarinettiste, les a fait connaître.
En 1921, il commence la fabrication de saxophones et reprend en 1929 la société d'Adolphe Sax. Selmer a résisté à la concurrence asiatique en se spécialisant dans le haut de gamme.
Le modèle Mark VI en particulier les altos et ténors produits dans les années cinquante et au début des années soixante, est reconnu par de nombreux musiciens comme étant le meilleur saxophone jamais produit.

Selmer_logo.png

Thieriot Prudent

Prudent Thieriot, plus connu sous le nom de Prudent (6 avril 1730, 9 décembre 1786) est un facteur d'instrument de musique à vent - maître parisien - célèbre pour son art dans la facture des clarinettes, bassons et flûtes traversières baroques et pré-classiques.


Date de création : 11/02/2009 11:39
Catégorie : Dossiers - Les instruments-Les bois
Page lue 16005 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Firefox: un Web plus juste

Mise à jour
 

Connexion

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
KkkxM
Recopier le code :


  2283849 visiteurs
  26 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 437 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Présentation
Agenda
Dossiers
eCartes
Pensons à fêter les :
  • Eléonore
  • Prosper



logo_nuxit_guppy.png

imasso.gif

Ce site est enregistré auprès de la CNIL (Commission Nationale Informatique et Libertés) depuis le 26 octobre 2010 sous le numéro 1462331 v 0. Conformément à la loi Informatique et Liberté, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant, comme cela est spécifié dans les "Mentions légales"