Le brass-band

Le Brass band

Un orchestre est dit  brass band lorsqu'il est composé uniquement d'instruments de la famille des cuivres, ainsi que de percussions.

Les fanfares militaires ont commencé à fleurir au milieu du XIXe siècle, profitant du développement technologique des instruments à vent, et le fameux Patrick St.Gilmore entreprenait déjà avec les 66 musiciens de son 22"d Regiment Band une tournée européenne en 1878.

Mais l'archétype du brass band est sans conteste celui de John Philip Sousa, venu plusieurs fois en Europe à partir de 1900. Sousa est aussi le plus célèbre compositeur de ce style de musique. A côté d'extraits d'opéras célèbres comme Parsifal, son orchestre jouait et enregistrait des cakewalks ou des ragtimes (At Georgia Camp Meeting, 1898).

Arthur Pryor et Henry Fillmore ont dirigé deux autres célèbres brass band de type militaire. Les Noirs James Reese Europe, James Tim Brymn Will Vodery (entre autres) emmenèrent en France pendant la Première Guerre mondiale leurs fanfares militaires composées des meilleurs musiciens noirs des États-Unis et furent sans doute les premiers à faire découvrir aux Européens une musique syncopée ressemblant fortement au jazz naissant; dans les rangs de ces fanfares jouaient en effet Russell Smith Willie The Lion Smith, Jasper Taylor Herb Flemming, Bill Bojangles Robinson, Noble Sissle et bien d'autres jazzmen. II ne faut pas négliger non plus l'importance des brass bands de cirque dans lesquels des musiciens de jazz firent leurs classes et qui utilisèrent très tôt des percussions regroupées en kit destine à être joué par un seul musicien.

Les brass bands font évidemment partie intégrante de la vie musicale de la Nouvelle-Orléans. Héritiers des fanfares militaires, les brass bands de cette ville jouaient (et jouent encore) pour toutes sortes d'occasions toutes sortes de musiques qui ne se limitent pas au seul jazz. Les occasions: pique-niques, réunions sportives, carnavals, rencontres politiques, fêtes organisées par des sociétés diverses et bien sûr les fameux enterrements. La musique: marches militaires, ragtimes, airs de danse, airs folkloriques, hymnes spirituels, marches funèbres thèmes de jazz.

L'instrumentation des orchestres de jazz reflète en partie celle des brass bands, y compris dans la configuration par « sections ». L'un des tout premiers brass bands néo-orléanais fut l'Excelsior Brass Band fondé vers 1880. Dans l'ordre chronologique, suivront l'Onward, le Reliance, le Tuxedo, L'Eureka, le Young Tuxedo, l'Olympia - parmi les plus fameux.

Aujourd'hui, grâce aux vivifiants Dirty Dozen Brass Band, Re-Birth Brass Band ou encore Youngblood Brass Band, l'antique mais allègre et toujours renouvelée tradition de la fanfare néo-orléanaise prend un sérieux coup de jeune.

Le brass band de type anglais

Le brass band de type anglais (formation reconnue par la Confédération musicale de France) a petit à petit conquis l'Europe. Il s'agit d'un ensemble formé exclusivement de cuivres à perce conique (à l'exception des trombones), et duquel la trompette est absente, remplacée par le cornet à pistons. Cette formation a été popularisée en France par le film britannique Les Virtuoses (Brassed off).

Un brass band doit avoir idéalement une composition stricte de 28 musiciens (nomenclature) :

  • 1 cornet soprano en miflat.png
  • 4 cornets solos (dont 1 cornet principal) en siflat.png
  • 1 cornet repiano en siflat.png : second soliste et chef d'attaque des 2e et 3e cornets
  • 2 seconds cornets en siflat.png
  • 2 troisièmes cornets en siflat.png
  • 1 bugle en sib
  • 3 saxhorns ténors en miflat.png, communément appelés "altos" (un solo, un second et un troisième)
  • 2 saxhorns barytons, communément appelés "barytons" en siflat.png
  • 2 euphoniums en siflat.png (dont 1 euphonium solo)
  • 2 trombones ténors en ut
  • 1 trombone basse en ut
  • 2 saxhorns contrebasses, communément appelés "contrebasses" en miflat.png
  • 2 saxhorns contrebasses, communément appelés "contrebasses" en siflat.png
  • 3 ou 4 percussionnistes

Cette nomenclature stricte a été mise en place car au Royaume-Uni les plus grands brass bands participent à des concours : cela permet de comparer des formations équivalentes en terme d'instrumentation.

Un brass band est disposé en U sur 2 rangs, et les musiciens sont relativement serrés les uns contre les autres.

Nous trouvons des brass band principalement en Grande Bretagne, Suisse, Suède, Norvège, Pays Bas, mais aussi au Japon, Canada, États-Unis, Belgique, Australie et en France...

Ne pas confondre le brass band avec la fanfare ou le marching band qui provient des États-Unis. Les deux pouvant incorporer aussi d'autres cuivres avec ou sans pistons comme les trompettes et des instruments de la famille des bois comme les flutes, saxophones et clarinettes.

Le brass band à la britannique ne contient donc pas de trompette, mais des cornets, et pas de cor, mais des altos, ce qui lui confère un son doux et homogène. Les seuls cuivres qui ne sont pas doux sont les trombones.

Ces ensembles jouent souvent un répertoire tendant à montrer la virtuosité technique des musiciens. Ils se mesurent régulièrement dans des concours nationaux et internationaux, dont le Championnat d'Europe des brass band, réunissant les meilleurs ensembles du monde. En 2007, il a eu lieu à Birmingham, en 2008 à Stavanger en Norvège.

(Source: wikipedia.org - copyright les auteurs - article sous GFDL)


Date de création : 30/03/2009 14:11
Catégorie : - Définitions
Page lue 21745 fois
 

Glossaire

L'instrumentation

En musique, l’instrumentation désigne de façon générale le dispositif, l'effectif, la nature et la répartition des instruments dans un ensemble, notamment ceux de l'orchestre.
Le terme désigne aussi la discipline étudiant ces aspects.

L'instrumentation classe les instruments en huit groupes principaux :

  1. Les cuivres (trompette, cornet à pistons, trombone, cor, saxhorn, euphonium, tuba, etc.)
  2. Les saxophones (sopranino, soprano, alto, ténor, baryton, basse, etc.)
  3. Les bois (flûte traversière, piccolo, clarinette, hautbois, cor anglais, basson, contrebasson, etc.)
  4. Les cordes (violon, alto, violoncelle, contrebasse, etc.)
  5. Les percussions générales (batterie, timbales, grosse caisse, tam-tam, tambours, tambourin, congas, bongos, « cuica », etc.)
  6. Les claviers (piano, clavecin, orgue, etc.), le synthétiseur, les percussions-claviers (célesta, vibraphone, glockenspiel, xylophone, marimba, gongs, cloches, etc.)
  7. Divers (harpe, guitare, guitare basse, accordéon, etc.) ; les instruments anciens (violes, vièles, flûtes à bec, galoubet, flûte de Pan, cornet à bouquin, cornemuse, biniou, etc.)
  8. Les chœurs (voix de femmes, voix d'hommes, voix d'enfants)

Le jazz

Le jazz est un genre de musique né aux États-Unis au début du XXe siècle. Issu du croisement du blues, du ragtime et de la musique européenne, le jazz est considéré comme la première forme musicale spécifique à s'être développée aux États-Unis.

John Philip Sousa

John Philip Sousa (6 novembre 1854 – 6 mars 1932) était un compositeur américain.
Il était également chef d'orchestre, composa de nombreuses et célèbres marches militaires (Stars and Stripes Forever, High School Cadets, Semper Fidelis, The Washington Post March, King Cotton, El Capitan…).
Il donna son nom à une variété de tuba populaire dans les fanfares, le Jazz Nouvelle-Orléans, le sousaphone, à grand pavillon dirigé vers l'avant et dominant l'orchestre.

JohnPhilipSousa.jpg