En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Texte à méditer :  Dans le monde affairiste du show business, il n'est pas nécessaire d'être bon musicien pour bien connaître la musique.  Pierre Dac
Texte à méditer :  Je ne suis pas Musicien, mais j'aime la musique de passion; si un air me touche, s'il m'amuse, je l'écoute avec délice, je n'examine pas si la musique est Française ou Italienne; je crois même qu'il n'y en a qu'une.  Carlo Goldoni
Texte à méditer :  Que tu deviennes professeur, savant, ou musicien, aie le respect du «sens», mais ne t'imagine pas qu'il s'enseigne.  Hermann Hesse
Texte à méditer :  Pour faire un mauvais musicien, il faut au moins cinq ans d'études. Tandis que pour faire un mauvais comédien, il faut à peine dix minutes.  Coluche
Texte à méditer :  Le musicien est quelqu'un à qui l'on peut s'en remettre pour dispenser de l'apaisement à son prochain, mais il est aussi un rappel de ce qu'est l'excellence humaine.  Yehudi Menuhin
Texte à méditer :  Dans la hiérarchie artistique, les oiseaux sont les plus grands musiciens qui existent sur notre planète.  Olivier Messiaen
Texte à méditer :  La musique met l'âme en harmonie avec tout ce qui existe.  Oscar Wilde
Texte à méditer :  Le vase donne une forme au vide, et la musique au silence.  Georges Braque
Texte à méditer :  À quoi bon fréquenter Platon, quand un saxophone peut aussi bien nous faire entrevoir un autre monde ?  Emil Michel Cioran
Texte à méditer :  Sans la musique, la vie serait une erreur.  Friedrich Nietzsche
Texte à méditer :  On ne vend pas la musique. On la partage.  Leonard Bernstein
Texte à méditer :  Plus on s'y connaît en musique, moins on est capable d'en dire quelque chose de valable.  Patrick Süskind
Texte à méditer :  L'opéra est l'opéra, la symphonie est la symphonie, et je ne crois pas qu'il soit beau de faire danser l'orchestre.  Giuseppe Verdi
Texte à méditer :  La messe de l'amour, - on dirait que la musique est cela pour la femme.  Edmond et Jules de Goncourt
Texte à méditer :  Il n'y a pas de musique plus agréable que les variations des airs connus.  Joseph Joubert
Texte à méditer :  La musique est une révélation plus haute que toute sagesse et toute philosophie.  Ludwig van Beethoven
Texte à méditer :  La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence.  Miles Davis
Texte à méditer :  La musique, la plus belle religion du monde où on ne menace ni ne promet.  Minou Drouet
Texte à méditer :  Le jazz, c'est ce qui nous permet d'échapper à la vie quotidienne.  Stéphane Grappelli
Texte à méditer :  La musique mérite d'être la seconde langue obligatoire de toutes les écoles du monde.  Paul Carvel
Texte à méditer :  La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée.  Platon
Texte à méditer :  La beauté de la musique - comme celle de la lumière - est celle de la rapidité, de la mobilité, de l'insaisissable.  Jean-Michel Jarre
Texte à méditer :  Vous n'avez pas besoin d'un cerveau pour écouter de la musique.  Luciano Pavarotti
Texte à méditer :  La musique doit humblement chercher à faire plaisir, l'extrême complication est le contraire de l'art.  Claude Debussy
Texte à méditer :  Les personnes qui ne donnent pas une seule chance à la musique de changer le monde sont celles qui n'aiment pas la musique.  Ben Harper
Texte à méditer :  La musique chasse la haine chez ceux qui sont sans amour. Elle donne la paix à ceux qui sont sans repos, elle console ceux qui pleurent.  Pablo Casals
Texte à méditer :  Notre époque ne fait plus de musique. Elle camoufle par du bruit la solitude des hommes en leur donnant à entendre ce qu'elle croit être de la musique.  Jacques Attali
Texte à méditer :  Ce n'est pas tout à fait exact que la musique adoucit les moeurs. Je crois même que l'harmonie, un peu en excès, amène l'homme le mieux constitué à un état d'hébétude et de gâtisme tout à fait folâtre.  Alphonse Allais
Vous êtes ici :   Accueil » Point de prolongation
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Connexion


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  2553987 visiteurs
  7 visiteurs en ligne

Connectés :
( personne )
Snif !!!

Présentation

Dossiers

Agenda

eCartes

Pensons à fêter les :
  • Sidoine
  • Grégoire
  • Laurent



Faites un don

Si vous appréciez le travail réalisé, vous pouvez participer aux frais en faisant un don du montant de votre choix.

Point de prolongation

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://musique-harmonie.fr/data/fr-articles.xml

Point de prolongation

Dans le solfège, le point de prolongation est un signe, placé après une figure de note ou de silence, permettant de prolonger la durée de cette figure d'une manière précise et quantifiable — à la différence du point d'orgue.

  • Depuis environ 1750, la durée du point de prolongation est toujours égale à la moitié de la valeur précédente — que celle-ci soit une figure, ou bien un autre point. C'est ainsi qu'on peut distinguer : le point ordinaire — simplement appelé « point » —, le double point et le triple point.
  • Avant cette époque, il arrive que le point de prolongation indique qu'il faut prolonger la note qui le porte de la durée nécessaire pour remplir le temps ou la mesure jusqu'à la note courte suivante. On n'utilise alors pas de double ni de triple point. Ceci met en évidence le fait que la notation de la musique et notamment du rythme n'est pas conçue à l'origine comme une suite de notes, mais comme une suite de figures rythmico-mélodiques comprenant chacune une ou plusieurs notes (voir neumes).
  • Il ne faut pas confondre le point de prolongation — toujours placé après une figure — avec le point indiquant le staccato — qui lui, se trouve au-dessus ou au-dessous d'une figure de note.
  • Lorsque le point suit une figure de note, il doit être analysé comme une durée s'additionnant à la valeur précédente au moyen d'une liaison de prolongation.

Point

Placé après une figure, le point augmente celle-ci de la moitié de sa durée.

  • Equivalence des valeurs pointées :
Le point
  • De ce qui précède nous pouvons déduire que toute valeur pointée vaut le double de la valeur pointée inférieure, et la moitié de la valeur pointée supérieure.
  • Valeur relative des figures de notes pointées :
Valeur relative des figures de notes pointées
  • Valeur relative des figures de silences pointés :
Valeur relatives des figures de silences pointés

Double point

Placé après une figure, le double point augmente celle-ci des trois quarts de sa durée.

  • Equivalence des valeurs doublement pointées :
Double point
  • Ainsi qu'on l'a vu, le second point est au premier ce que le premier est à la figure initiale : l'équivalent de la moitié de la valeur qui précède.

Triple point

Toujours selon le même principe, placé après une figure, le triple point augmente celle-ci des sept huitièmes de sa valeur. Le triple point est très peu utilisé.

(Source: wikipedia.org - copyright les auteurs - article sous GFDL)


Date de création : 16/03/2009 16:32
Catégorie : Dossiers - Dossiers musique-Solfège
Page lue 20725 fois

imasso.gif

 
Ce site est enregistré auprès de la CNIL (Commission Nationale Informatique et Libertés) depuis le 26 octobre 2010 sous le numéro 1462331 v 0. Conformément à la loi Informatique et Liberté, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant, comme cela est spécifié dans les "Mentions légales"